Processus de Fabrication

L'art de l'extrusion

Le mélange

Les matières premières sont pesées, finement broyées puis mélangées. Le broyage est une étape importante car un broyage fin améliore nettement la digestibilité des aliments.

La cuisson par extrusion

Sous l’action d’un système de vis d’Archimède en rotation dans un fourreau, la matière est transformée et mélangée en pâte. L’action de la chaleur et la différence de pression entre l’intérieur et le milieu ambiant provoque une vaporisation partielle de l’eau contenue dans le produit, entraînant son expansion. Ce mélange est cuit à 120°C, ce qui élimine tout risque de contamination bactérienne ou virale.

La découpe

La pâte est alors poussée vers une matrice (trou de forme et de taille différentes selon les croquettes) et aussitôt coupée en croquettes.

Le séchage

Encore humides, ces croquettes passent par la tour de séchage ou l’humidité descend de 20% à 8% et la température descend à 25°C.

Le tamisage

Il permet de se débarrasser des brisures qui ne seront pas commercialisées parce qu’elles n’ont pas le bon format.

L’enrobage

Il porte sur l’ajout d’arômes naturels destinés à obtenir le niveau d’appétence souhaité. Dans l’enrobage, sont aussi incorporées des matières grasses nécessaires au métabolisme du chien et du chat.

L’ensachage

Une fois refroidies, les croquettes sont ensachées dans des sacs remplis, majoritairement, sous atmosphère contrôlée. Ce qui préserve les qualités organoleptiques et limite l’oxydation.